Le blogue de Guy Perron

La vie de nos ancêtres à travers les documents d'archives… entre La Rochelle et les colonies…

Antilles (Îles de l’Amérique)

226 – Noyade de Jean Roullet, contremaître du navire La Diligente, à La Rochelle en 1676

Le mercredi 28 octobre 1676[1], le juge de l’Amirauté de La Rochelle est avisé par Jolivet, l’un de ses huissiers, que Jean Roullet, matelot de l’équipage du navire La Diligente, s’était noyé la veille, lorsque le navire s’est tourné. Il a été transporté sur le quai de la grande rive, proche de la tour de la Chaîne. Propriété du marchand rochelais Louis Massiot, le navire La Diligente (130 tx) mouille […]

Lire la Suite →

28 – Trois générations de teinturiers Peron à La Rochelle (2/3)

DEUXIÈME GÉNÉRATION : Luc Peron (1608-1659) Dès son jeune âge, Luc Peron est à l’affût des moindres gestes de son père. Les mains dans la cuve pour y extirper un drap d’une nouvelle couleur ou tordre une étoffe quelconque, voilà son destin. Le jeune Luc va suivre les traces du paternel : il embrassera le métier de teinturier. Né le 20 juin 1608, il est baptisé quatre jours plus tard dans la salle […]

Lire la Suite →

26 – Enquête sur les navires rochelais en 1664 (2/2)

Les déclarations des propriétaires des vaisseaux (navires) ayant été reçues entre le 6 et le 15 mai 1664, elles sont ensuite déposées au greffe de l’Amirauté de La Rochelle « pour y avoir recours ». À partir de ces déclarations, les officiers de l’amirauté dressent un procès-verbal intitulé « État des vaisseaux appartenant aux habitants de la ville de La Rochelle »[1]. (N.B. J’ai compilé les données sous forme de tableau pour une meilleure […]

Lire la Suite →

25 – Enquête sur les navires rochelais en 1664 (1/2)

Le 5 mai 1664[1], plusieurs marchands de La Rochelle sont assignés à comparaître le lendemain, à une heure de l’après-midi, pour déclarer le nombre de vaisseaux (navires) qui leur appartiennent. À faute de faire cette déclaration, ils seront condamnés à 100 livres d’amende ! Que se passe-t-il en ce premier lundi de mai ? Cette assignation fait suite à l’arrêt du Conseil royal des finances, du 21 avril 1664[2], qui […]

Lire la Suite →