Le blogue de Guy Perron

La vie de nos ancêtres à travers les documents d'archives… entre La Rochelle et les colonies…

France

158 – Les engagés levés par Guillaume Vignal pour Québec ou Montréal en 1659

Contrairement aux années passées, la levée d’engagés pour la Nouvelle-France en 1659 est l’affaire de plusieurs catégories de recruteurs[1]. Ils sont : Jérôme Le Royer de La Dauversière agissant pour le prêtre Gabriel Souart (curé de Ville-Marie) et l’abbé Gabriel de Thubières de Queylus (grand-vicaire à Montréal de l’archevêque de Rouen); le prêtre Guillaume Vignal agissant pour lui-même et les Ursulines de Québec; Claude Robutel sieur de Saint-André (pour lui-même); Michel […]

Lire la Suite →

157 – Les engagés levés par Jérôme Le Royer de La Dauversière pour Montréal en 1659

Contrairement aux années passées, la levée d’engagés pour la Nouvelle-France en 1659 est l’affaire de plusieurs catégories de recruteurs[1]. Ils sont : Jérôme Le Royer de La Dauversière agissant pour le prêtre Gabriel Souart (curé de Ville-Marie) et l’abbé Gabriel de Thubières de Queylus (grand-vicaire à Montréal de l’archevêque de Rouen); le prêtre Guillaume Vignal agissant pour lui-même et les Ursulines de Québec; Claude Robutel sieur de Saint-André (pour lui-même); Michel […]

Lire la Suite →

156 – Les engagés levés par Jeanne Mance et sœur Judith Moreau pour Montréal en 1659

Contrairement aux années passées, la levée d’engagés pour la Nouvelle-France en 1659 est l’affaire de plusieurs catégories de recruteurs[1]. Ils sont : Jérôme Le Royer de La Dauversière agissant pour le prêtre Gabriel Souart (curé de Ville-Marie) et l’abbé Gabriel de Thubières de Queylus (grand-vicaire à Montréal de l’archevêque de Rouen); le prêtre Guillaume Vignal agissant pour lui-même et les Ursulines de Québec; Claude Robutel de Saint-André (pour lui-même); Michel Desorcis, […]

Lire la Suite →

154 – Le Fort Louis à La Rochelle au XVIIe siècle

Pour mettre fin aux rébellions huguenotes, le traité de Montpellier est signé le 18 octobre 1622 entre Louis XIII et les forces protestantes. Ces dernières obtiennent des conditions avantageuses par la capitulation de Montpellier : le maintien et l’exécution de l’édit de Nantes, La Rochelle et Montauban sont accordés aux calvinistes comme places de sûreté, et… tous les forts nouvellement construits de part et d’autre « seraient » rasés ainsi que tous ceux […]

Lire la Suite →

153 – La déclaration du roi après la rébellion et le siège de La Rochelle en 1628

Pendant des décennies, le roi de France engage un bras de fer contre La Rochelle pour ramener la ville rebelle à l’obéissance catholique. La cité protestante capitule le 28 octobre 1628, après un siège de treize mois (septembre 1627 – octobre 1628). Ce samedi-là, les députés rochelais se rendent auprès du Cardinal de Richelieu. Ils reconnaissent leur « crime » en demandant humblement pardon. À onze heures du soir, le traité est […]

Lire la Suite →

152 – L’expédition du navire Le Saint-Joseph pour le Canada en 1651

La flotte de 1651 à destination de Québec est composée de quatre navires, tous expédiés pour le compte de la Communauté des habitants de Québec : Le Passemoy, Le Petit Saint-Jean, Le Saint-Joseph et La Vierge. Le navire Le Saint-Joseph (350 tx) est la propriété d’un collectif de marchands rochelais : Jean Gaigneur, Pierre Robert, Jean Roy, Pierre Vota et autres[1]. Les préparatifs Aucun document n’a été retracé à La Rochelle concernant […]

Lire la Suite →

151 – Le Palais royal de La Rochelle au XVIIe siècle (2/2)

Après avoir visité les salles constituant le Présidial de La Rochelle, voyons celles composant la prison. La prison Les quatre tours du vieux château Vauclair, écrit Émile Couneau, servaient de geôle ou de prison royale. Quand le donjon est démoli, à la suite du siège de 1573, les prisonniers sont transférés dans la prison de l’Échevinage[1]. Grâce aux subsides accordés par le roi, une nouvelle prison est construite vers 1625 […]

Lire la Suite →