Le blogue de Guy Perron

La vie de nos ancêtres à travers les documents d'archives… entre La Rochelle et les colonies…

Expéditions de navires

261 – Engagement d’Étienne Fontaine pour la Nouvelle-France en 1677

Jusqu’à ce jour, la première mention d’Étienne Fontaine en Nouvelle-France était le 4 février 1683, date de son contrat de mariage avec Marie Conille, devant le notaire Paul Vachon, à Québec. Dorénavant, il faudra considérer l’année 1677 comme date d’arrivée au pays de cet ancêtre, natif de L’Île d’Yeu en Vendée (Poitou). En effet, le mercredi 31 mars 1677[1], le marinier Étienne Fontaine s’engage envers le marchand Jean Gitton pour […]

Lire la Suite →

259 – L’expédition du navire L’Espérance pour le Canada en 1672

La flotte de 1672 à destination de Québec est composée d’au moins six navires : quatre de La Rochelle (L’Espérance, La Grande Espérance de Québec, La Plume d’Or et Le Neptune), un de Bordeaux (Le Saint-Simon) et un du Havre (La Nativité de Canada). Le navire L’Espérance (180 tx), aussi dénommé La Petite Espérance, est la propriété des marchands rochelais Antoine Allaire l’aîné, Henri et Antoine Allaire le jeune en compagnie, […]

Lire la Suite →

258 – Les navires de commerce et de pêche à La Rochelle au 17e siècle

S’il est possible de connaître le nom d’un grand nombre de navires français qui ont traversé l’Atlantique pour la Nouvelle-France au XVIIe siècle, leur représentation demeure dans notre imaginaire collectif. L’iconographie pour les navires marchands et bâtiments de pêche antérieure au XIXe siècle est relativement rare[1]. En 1679, Jean-Baptiste Colbert dirige officiellement la marine depuis dix ans et, officieusement depuis 1661. Il est aussi contrôleur des finances depuis 1665. Voulant […]

Lire la Suite →

257 – Les engagés levés par le Père Claude Quentin pour le Canada en 1647

En 1647, dix engagés sont recrutés à La Rochelle par divers particuliers, dont quatre par le jésuite Claude Quentin. Cependant, il ne s’agit pas de contrats d’engagement proprement dit, mais de baux à ferme consentis à deux familles rochelaises pour aller travailler sur les deux métairies des Jésuites dans leur seigneurie de Notre-Dame-des-Anges. À La Rochelle, les familles des laboureurs à bœufs Pierre Porchet et Jacques Badeau se présentent, dans […]

Lire la Suite →

256 – Les engagés levés par Noël Juchereau des Chatelets pour le Canada en 1647

En 1647, dix engagés sont recrutés à La Rochelle par divers particuliers, dont quatre par Noël Juchereau des Chatelets pour la Nouvelle-France. Directeur général des embarquements de la Nouvelle-France, Juchereau des Chatelets est à La Rochelle dès le mois de janvier, car le 20[1], il s’entend avec Jean Pontoise, maître poudrier, pour l’achat de 4 000 livres de poudre à canon (à 52lt 10s le quintal) et 1 500 livres de poudre […]

Lire la Suite →

255 – Les engagés levés par divers particuliers pour le Canada en 1649

En 1649, seulement deux engagés sont recrutés par divers particuliers pour la Nouvelle-France. À La Rochelle, le mardi 16 mars 1649[1], le laboureur Nicolas Petit se présente dans l’étude du notaire rochelais Pierre Teuleron, situés sur la rue Chef-de-Ville, à la demande du jésuite Jean Liégeois, pour convenir de ses conditions d’engagement envers Pierre Boucher, seigneur de Trois-Rivières. Il en est de même pour le laboureur Pierre Paillereau, le vendredi […]

Lire la Suite →

254 – Des navires de François Peron à l’île de La Réunion en 1665

L’insuccès des expéditions de 1663-1664 aux Antilles de la frégate L’Aigle Blanc et de la flûte Le Taureau (¾), propriétés du marchand rochelais François Peron (1615-1665), commence à se faire entendre par la voie de la justice[1]. Pour protéger leurs prêts, les créanciers font saisir tous ses biens. Après le son de trompette, l’huissier Bourot fait savoir à « plusieurs et diverses fois » que la flûte et la frégate sont à […]

Lire la Suite →