293 – Les engagés levés par François Lemaire pour le Canada en 1684

Poursuivant ma quête des engagés pour le Canada au XVIIe siècle, j’ai relevé un document très intéressant dans la base de données de Bibliothèque et Archives Canada : Recrutement - Le blogue de Guy Perron un contrat d’engagement pour le Canada passé devant Rivière et Soullard, notaires à La Rochelle, le 15 juillet 1684. 

La transcription de ce document est disponible en consultant la bobine C-9198 (Nouvelles acquisitions françaises, volume 21381, p. 244-245), sur le site Héritage Canadiana. Il a été transcrit par Mme Joubert, le 24 août 1919 et collationné par R. La Roque de Roquebrune le 21 octobre suivant. Chercheur aux Archives publiques du Canada, « Robert de Roquebrune » passa la plus grande partie de sa vie à dépouiller des archives françaises pour y découvrir les sources de l’histoire canadienne.

DIX NOUVEAUX ENGAGÉS

Lors de la transcription de son article dans la revue RHAF, Gabriel Debien a relevé un seul engagé pour le Canada.

Il faut ajouter Antoine Delileau, Jean Doublet, Charles Giraud, Jean Grené, Jean Gouvin, Simon La Loyère, François Rault, François Savin, Louis Taupin et Nicolas Tellier, engagés inconnus jusqu’à ce jour !  

Ces dix hommes mentionnés dans le contrat n’apparaissent pas non plus dans la base de données des engagés des Archives départementales de la Charente-Maritime (AD17), ni même dans l’inventaire numérisé des minutes liées à l’histoire de la Nouvelle-France des notaires René Rivière, Pierre Soullard et François Soullard (registre 1684, liasse 1684 manquante).

Devant l’impossibilité de consulter la pièce originale du contrat d’engagement, ou version numérisée, nous sommes tributaires de cette transcription avec les lacunes qu’elle pourrait contenir concernant les patronymes et noms de lieux.

Ce document est resté INÉDIT jusqu’à présent.

C’est à bord du navire Les Armes de France que les dix engagés conviennent de leurs conditions d’engagement avec François Lemaire, commissaire pour le roi en la marine ayant le département des classes à La Rochelle : l’angevin Charles Giraud, le bourguignon Simon La Loyère, le champenois Antoine Delileau, le francilien François Rault et les normands Jean Doublet, Jean Gouvin, Jean Grené, François Savin, Louis Taupin et Nicolas Tellier.

Ils promettent d’aller à Québec, servir à toutes choses raisonnables qui leur seront commandées, pendant trois ans, par l’Intendant du Canada [Jacques De Meulles].

Chaque engagé décline ses prénom et nom, son lieu de résidence et son âge (entre 14 et 20 ans). Élément physique rarissime, on précise la taille de l’engagé et la couleur de ses cheveux. Chaque engagé sera nourri, logé et défrayé de son passage pour l’aller seulement. Le salaire sera « réglé » par l’Intendant et une avance est octroyée par Lemaire.

Voici le contrat d’engagement entre François Lemaire (l’engagiste) et dix engagés en 1684.

Contrat d’engagement pour François Lemaire.
(transcription)
Par-devant les notaires royaux à La Rochelle, ont été présents en personnes les ci-après nommés. Lesquels ont volontairement reconnu s’être embarqués dans le navire nommé Les Armes de France, capitaine Abrard, au mandement de maître François Lemaire, commissaire pour le roi en la marine ayant le département des classes à La Rochelle, acceptant pour aller à Québec en Canada, servir à toutes choses raisonnables qui leur seront commandées pendant trois années consécutives qui commenceront au moment qu’ils y mettront pieds à terre, ceux qui leur seront indiqués par Monsieur l’Intendant dudit Canada. Au moyen de quoi, ils seront nourris, logés et défrayés de leur passage en allant. Et pour leurs gages, leur sera payé à chacun ce à quoi ledit sieur Intendant dudit Canada les réglera. Et sur leurs premiers gages, ont chacun reçu d’avance suivant l’état dudit sieur Lemaire. Lesquels engagés sont :
Charles Giraud, de la paroisse de Saint-Léonard, près Angers, âgé de seize ans. De taille moyenne, poil roux.
Jean Grené, du Beaulin en Normandie, âgé de quinze ans. Taille moyenne, poile châtain.
François Ro, de Poissy proche de Saint-Germain, âgé de quinze ans. Taille moyenne, poil noir.
Nicolas Tellier, de Creil près Dieppe, âgé de quinze ans. Moyenne taille, poil châtain.
Antoine Delilos, de Caur, âgé de dix-sept ans. Moyenne taille, poil roux.
François Savin, de Blauge en Normandie, âgé de dix-sept ans. De moyenne taille, poil châtain.
Simon La Loyère, de Neuville-sur-Yonne, âgé de dix-sept ans. De moyenne taille, poil noir.
Louis Taupin, de Monsbel près Rouen, âgé de quatorze ans. Petite taille, poil châtain.
Jean Doublet, de Honfleur, âgé de vingt ans. De taille haute, poil blond.
Jean Gouvin, de Fécamp près Rouen, âgé de vingt ans. Taille moyenne, poil noir.
Pour l’exécution de ce que dessus, les parties obligent leurs biens. Jugés & Condamnés. Fait à bord dudit navire étant à la rade Chef-de-Baie, après-midi, le quinzième juillet seize cent quatre-vingt-quatre. Présents Pierre Hirvoix et François Billon, clercs, y demeurant. Ont lesdits susnommés déclaré ne savoir signer de ce requis, fors les soussignés ainsi signés à la minute des présentes. Signatures.
Au dos : Dix engagés pour Monsieur Lemaire 1684.

Qui sont ces engagés de 1684 ?

Antoine Delileau

Simon La Loyère

Jean Doublet

François Rault

Charles Giraud

François Savin

Jean Gouvin

Louis Taupin

Jean Grené

Nicolas Tellier

Tableau des engagés levés par François Lemaire en 1684.
(Source : Collection Guy Perron)
Origine des engagés levés par François Lemaire en 1684.
(Source : Collection Guy Perron)

Les dix engagés quittent la rade de Chef-de-Baie, à La Rochelle à destination de Québec à bord du navire Les Armes de France (180 tx), commandé par le capitaine Élie Abrard. Ce navire est la propriété du marchand rochelais Jacques de La Ronde qu’il frète à Jean Massiot le jeune, intéressé et directeur de la Compagnie royale d’Afrique, pour Québec et les îles de l’Amérique.

Dans une lettre adressée au marquis de Seignelay, ministre et secrétaire d’État de la Marine, le 12 novembre 1684[2], l’Intendant De Meulles se plaint de l’âge des soixante engagés qui lui ont été envoyés. Il est certain que la plupart n’ont qu’entre 12 et 15 ans. « Je crois, écrit-il, que ceux qui les ont envoyés se sont moqués de nous, n’étant nullement en état de rendre service. »

Il explique que s’ils avaient été plus âgés, ces engagés auraient été pris en trois jours seulement. Le voilà incapable de se défaire de ces très jeunes gens. De plus, ils « ont coûté pour leur passage autant qu’auraient fait de grands hommes en état de servir. »

« Ces petits enfants qui ne sont bons

que pour garder les vaches. »

Lettre De Meulles au ministre Seignelay

12 novembre 1684

À la suite d’une proposition qu’il fait aux futurs employeurs de les engager pour une durée de cinq à sept ans, De Meulles « n’en a presque plus sur les bras ».

D’ailleurs, il lui a fallu payer une partie des 20lt qu’ils ont coûté en nourriture à La Rochelle, crainte de tout perdre. Cette dépense monte à 884lt 2s. De Meulles espère aussi être remboursé des 45lt du passage et des 11 écus avancés aux engagés pour leur hardes et nourriture pendant deux à trois semaines à Québec.

Que sont-ils devenus ?

DELILEAU, Antoine
(c1667 –     )
Originaire de La Caure (Champagne), Antoine Delileau (17 ans) s’engage à François Lemaire, le 15 juillet 1684, pour aller travailler à Québec au service de l’Intendant Jacques De Meulles durant trois ans. Il est de taille moyenne et a les cheveux roux. Ne signe pas. Il quitte la rade de Chef-de-Baie à La Rochelle à bord du navire Les Armes de France (180 tx) à destination de Québec. Aucune trace de cet engagé en Nouvelle-France. 
Extrait. Engagement d’Antoine Delileau. 15 juillet 1684.
(Source : Canadiana Héritage en ligne. Bibliothèque nationale. Département des manuscrits. Nouvelles acquisitions françaises. Vol. 21.381. Collection Arnoul, LXXVI. Personnel de la marine. Bobine C-9198. Transcription, fol. 243-245)
Note : Les registres paroissiaux de La Caure ne commencent qu’en 1719. (AD51 en ligne)

DOUBLET, Jean
(c1664 –     )
Originaire de Honfleur (Normandie), Jean Doublet (20 ans) s’engage à François Lemaire, le 15 juillet 1684, pour aller travailler à Québec au service de l’Intendant Jacques De Meulles durant trois ans. Il est grand et a les cheveux blonds. Ne signe pas. Il quitte la rade de Chef-de-Baie à La Rochelle à bord du navire Les Armes de France (180 tx) à destination de Québec. Aucune trace de cet engagé en Nouvelle-France. 
Extrait. Engagement de Jean Doublet. 15 juillet 1684.
(Source : Canadiana Héritage en ligne. Bibliothèque nationale. Département des manuscrits. Nouvelles acquisitions françaises. Vol. 21.381. Collection Arnoul, LXXVI. Personnel de la marine. Bobine C-9198. Transcription, fol. 243-245)
Note : Des recherches dans les registres paroissiaux de Honfleur entre 1660 et 1670 ont été vaines. La famille Doublet est présente dans la paroisse de Sainte-Catherine. (AD61 en ligne)

GIRAUD, Charles
(c1668 –     )
Originaire de Saint-Léonard près d’Angers (Anjou), Charles Giraud (16 ans) s’engage à François Lemaire, le 15 juillet 1684, pour aller travailler à Québec au service de l’Intendant Jacques De Meulles durant trois ans. Il est de taille moyenne et a les cheveux roux. Ne signe pas. Il quitte la rade de Chef-de-Baie à La Rochelle à bord du navire Les Armes de France (180 tx) à destination de Québec. Aucune trace de cet engagé en Nouvelle-France. 
Extrait. Engagement de Charles Giraud. 15 juillet 1684.
(Source : Canadiana Héritage en ligne. Bibliothèque nationale. Département des manuscrits. Nouvelles acquisitions françaises. Vol. 21.381. Collection Arnoul, LXXVI. Personnel de la marine. Bobine C-9198. Transcription, fol. 243-245)
Note : Des recherches dans les registres paroissiaux de Saint-Léonard d’Angers entre 1665 et 1670 ont été vaines. (AD49 en ligne)

GOUVIN, Jean
(c1664 –     )
Originaire de Fécamp (Normandie), Jean Gouvin (20 ans) s’engage à François Lemaire, le 15 juillet 1684, pour aller travailler à Québec au service de l’Intendant Jacques De Meulles durant trois ans. Il est de taille moyenne et a les cheveux noirs. Ne signe pas. Il quitte la rade de Chef-de-Baie à La Rochelle à bord du navire Les Armes de France (180 tx) à destination de Québec. Aucune trace de cet engagé en Nouvelle-France. 
Extrait. Engagement de Jean Gouvin. 15 juillet 1684.
(Source : Canadiana Héritage en ligne. Bibliothèque nationale. Département des manuscrits. Nouvelles acquisitions françaises. Vol. 21.381. Collection Arnoul, LXXVI. Personnel de la marine. Bobine C-9198. Transcription, fol. 243-245)
Note : Des recherches dans les registres paroissiaux de Fécamp entre 1660 et 1666 ont été vaines. (AD76 en ligne)

GRENÉ, Jean
(c1669 –     )
Originaire du Beaulin ? (Normandie), Jean Grené (15 ans) s’engage à François Lemaire, le 15 juillet 1684, pour aller travailler à Québec au service de l’Intendant Jacques De Meulles durant trois ans. Il est des taille moyenne et a les cheveux châtains. Ne signe pas. Il quitte la rade de Chef-de-Baie à La Rochelle à bord du navire Les Armes de France (180 tx) à destination de Québec. Aucune trace de cet engagé en Nouvelle-France. 
Extrait. Engagement de Jean Grené. 15 juillet 1684.
(Source : Canadiana Héritage en ligne. Bibliothèque nationale. Département des manuscrits. Nouvelles acquisitions françaises. Vol. 21.381. Collection Arnoul, LXXVI. Personnel de la marine. Bobine C-9198. Transcription, fol. 243-245)

LA LOYÈRE, SIMON
(c1667-     )
Originaire de Neuville-sur-Yonne ? (Bourgogne), Simon La Loyère (17 ans) s’engage à François Lemaire, le 15 juillet 1684, pour aller travailler à Québec au service de l’Intendant Jacques De Meulles durant trois ans. Il est de taille moyenne et a les cheveux noirs. Ne signe pas. Il quitte la rade de Chef-de-Baie à La Rochelle à bord du navire Les Armes de France (180 tx) à destination de Québec. Aucune trace de cet engagé en Nouvelle-France. 
Extrait. Engagement de Simon La Loyère. 15 juillet 1684.
(Source : Canadiana Héritage en ligne. Bibliothèque nationale. Département des manuscrits. Nouvelles acquisitions françaises. Vol. 21.381. Collection Arnoul, LXXVI. Personnel de la marine. Bobine C-9198. Transcription, fol. 243-245)
Note : Des recherches dans les registres paroissiaux de Villeneuve-sur-Yonne entre 1660 et 1670 ont été vaines. (AD89 en ligne)

RAULT, François
(c1669 –     )
Originaire de Poissy (Île-de-France), François Rault (15 ans) s’engage à François Lemaire, le 15 juillet 1684, pour aller travailler à Québec au service de l’Intendant Jacques De Meulles durant trois ans. Il est de taille moyenne et a les cheveux noirs. Il signe « Francois Ro ». Il quitte la rade de Chef-de-Baie à La Rochelle à bord du navire Les Armes de France (180 tx) à destination de Québec. Aucune trace de cet engagé en Nouvelle-France. 
Extrait. Engagement de François Rault. 15 juillet 1684.
(Source : Canadiana Héritage en ligne. Bibliothèque nationale. Département des manuscrits. Nouvelles acquisitions françaises. Vol. 21.381. Collection Arnoul, LXXVI. Personnel de la marine. Bobine C-9198. Transcription, fol. 243-245)
Note : Des recherches dans les registres paroissiaux de Poissy entre 1665 et 1671 ont été vaines. (AD78 en ligne)

SAVIN, François
(c1667-     )
Originaire de Blauge ? (Normandie), François Savin (17 ans) s’engage à François Lemaire, le 15 juillet 1684, pour aller travailler à Québec au service de l’Intendant Jacques De Meulles durant trois ans. Il est de taille moyenne et a les cheveux châtains. Ne signe pas. Il quitte la rade de Chef-de-Baie à La Rochelle à bord du navire Les Armes de France (180 tx) à destination de Québec. Aucune trace de cet engagé en Nouvelle-France. 
Extrait. Engagement de François Savin. 15 juillet 1684.
(Source : Canadiana Héritage en ligne. Bibliothèque nationale. Département des manuscrits. Nouvelles acquisitions françaises. Vol. 21.381. Collection Arnoul, LXXVI. Personnel de la marine. Bobine C-9198. Transcription, fol. 243-245)

TAUPIN, Louis
(c1670 –     )
Originaire de Montbel ? près de Rouen (Normandie), Louis Taupin (14 ans) s’engage à François Lemaire, le 15 juillet 1684, pour aller travailler à Québec au service de l’Intendant Jacques De Meulles durant trois ans. Il est de petite taille et a les cheveux châtains. Ne signe pas. Il quitte la rade de Chef-de-Baie à La Rochelle à bord du navire Les Armes de France (180 tx) à destination de Québec. Aucune trace de cet engagé en Nouvelle-France. 
Extrait. Engagement de Louis Taupin. 15 juillet 1685.
(Source : Canadiana Héritage en ligne. Bibliothèque nationale. Département des manuscrits. Nouvelles acquisitions françaises. Vol. 21.381. Collection Arnoul, LXXVI. Personnel de la marine. Bobine C-9198. Transcription, fol. 243-245)

TELLIER, Nicolas
(1668 –     )
Natif de Criel-sur-Mer (Normandie), Nicolas Tellier (15 ans) s’engage à François Lemaire, le 15 juillet 1684, pour aller travailler à Québec au service de l’Intendant Jacques De Meulles durant trois ans. Il est de taille moyenne et a les cheveux châtains. Ne signe pas. Il quitte la rade de Chef-de-Baie à La Rochelle à bord du navire Les Armes de France (180 tx) à destination de Québec. Aucune trace de cet engagé en Nouvelle-France. 
Extrait. Engagement de Nicolas Tellier. 15 juillet 1685.
(Source : Canadiana Héritage en ligne. Bibliothèque nationale. Département des manuscrits. Nouvelles acquisitions françaises. Vol. 21.381. Collection Arnoul, LXXVI. Personnel de la marine. Bobine C-9198. Transcription, fol. 243-245)
Note : Deux baptêmes d’un Nicolas Tellier ont été relevés dans les registres paroissiaux de Criel-sur-Mer : le 27 mai 1668 (fils de Nicolas Tellier et Jacqueline Legrand) et le 17 juin 1668 (fils de Charles Tellier et Charlotte Fromentin). (AD76 en ligne)

Pour citer cet article

Guy Perron@2021, « Les engagés levés par François Lemaire pour le Canada en 1684 », Le blogue de Guy Perron, publié le 22 mai 2021.


[1] Canadiana Héritage en ligne. Bibliothèque nationale. Département des manuscrits. Nouvelles acquisitions françaises. Vol. 21.381. Collection Arnoul, LXXVI. Personnel de la marine. Bobine C-9198. Transcription, p. 243-245. 15 juillet 1684.

[2] BAC en ligne. Fonds de Colonies. Série C11A. Correspondance générale. Canada. Lettre de M. De Meulles au ministre. Transcription, fol. 401. 12 novembre 1684.

2 réflexions sur “293 – Les engagés levés par François Lemaire pour le Canada en 1684

  1. Pierre Desroches

    Jean Desroches, natif de Autun, parmi les tous premiers colons arrivés à la fondation de Ville-Marie.

  2. Hello my friend! I want to say that this article is amazing, nice written and include almost all important infos. I would like to look more posts like this .

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s