Le blogue de Guy Perron

La vie de nos ancêtres à travers les documents d'archives… entre La Rochelle et les colonies…

249 – Les engagés levés par divers particuliers pour le Canada en 1678

En 1678, seulement deux engagés sont recrutés pour la Nouvelle-France, dont un ne figure pas dans la « liste de Debien ».

 Erreur de transcription

Source : Gabriel Debien. « Liste des engagés pour le Canada au XVIIe siècle (1634-1715) » dans RHAF, vol. 6, no 3, décembre 1952, p. 399.

Lors de la transcription de l’article de Gabriel Debien dans la revue RHAF, il y a eu omission de la date « 1679 » occasionnant de nombreuses erreurs dans des sites web et imprimés traitant de ce sujet.

À La Rochelle, le mercredi 16 mars 1678[1], le tonnelier Jacques Guillarmat se présente dans l’étude du notaire rochelais Jean Drouyneau à la demande du marchand Jean Gitton, pour convenir de ses conditions d’engagement.

Ainsi, il décline ses prénom et nom, son lieu d’origine et sa profession. Le notaire écrit son salaire annuel (120lt / an) qui sera payé à la fin de chaque année. Une avance (40lt) lui est accordée.

En plus de lui payer son passage, aller et retour en France (s’il y a lieu), Guillarmat sera nourri et logé pendant les trois années de son engagement. Il promet d’aller servir Gitton, ou autres particuliers, de son métier de tonnelier.

François Dollier de Casson (1636-1701) en 1681.

Après un retour à la santé, François Dollier de Casson est à La Rochelle à l’été 1678. Il était en France depuis l’automne 1674, pour parfaire une convalescence. Il en profite pour recruter un jeune rochelais et le mettre au service des Sulpiciens à Montréal.

Ainsi, le mercredi 6 juillet[2], sous l’autorité de son père Thomas, François Tardy (15 ans) se présente dans l’étude du notaire Drouyneau pour s’engager auprès de François Dollier de Casson, prêtre supérieur du Séminaire de Montréal.

L’engagé Tardy ne recevra aucun salaire, ni avance, mais son passage pour Montréal sera défrayé par son engagiste. Ce dernier promet à Tardy qu’à la fin de ses trois années d’engagement, il lui fera apprendre un métier pour gagner sa vie.

Promettant de servir et obéir à tout ce que lui commandera Dollier de Casson, Tardy sera nourri pendant la traversée et la durée de son engagement tout en lui fournissant les habits et linges nécessaires.

Voici un contrat-type d’engagement entre François Dollier de Casson (l’engagiste) et François Tardy (l’engagé) en 1678.

Engagement Tardy – Dollier

(graphie contemporaine)

Par-devant le notaire royal à La Rochelle soussigné. Fut présent en sa personne François Tardy, âgé de quinze ans ou environ, procédant sous l’autorité de Thomas Tardy, son père, à ce présent. Lequel s’est mis en servitude avec Messire François Dollier seigneur de Casson, prêtre supérieur du Séminaire de Montréal, à la Nouvelle-France, et y demeurant, étant de présent en cette ville à ce présent et acceptant pendant le temps et espace de trois années prochaines et consécutives qui commenceront du jour qu’ils mettront pied à terre audit Montréal et finiront à pareil jour. Dont pour y aller, ledit Tardy sera obligé de s’embarquer dans le prochain vaisseau. Lequel a promis de servir et obéir audit sieur Dollier en tout ce qui lui commandera sans pouvoir s’en aller hors dudit service. Moyennant quoi, ledit sieur Dollier promet et s’oblige de faire passer à ses frais et dépens audit Montréal ledit Tardy, le nourrir pendant ledit voyage comme aussi durant lesdites trois années, loger et fournir d’habits et linges dont il aura besoin. Et à la fin des dites trois années audit lieu, lui faire apprendre un métier pour gagner sa vie. Tout ce que dessus, lesdites parties ont aussi convenu, accordé, stipulé et accepté et à l’entretien de ce, sans y contrevenir à peine de tous dépens, dommages et intérêts. Ils ont obligé l’une à l’autre tous leurs biens présents et futurs. Et ont renoncé & jugés et condamnés & Fait à La Rochelle, en mon étude, avant midi, ce sixième jour de juillet mille six cent soixante-dix-huit. Présents Étienne Marchant et Jean Micheau, clerc, y demeurant. Lesdits Tardy déclaré ne savoir signer de ce requis. Signatures.

Extrait. Contrat d’engagement de François Tardy pour Montréal. 6 juillet 1678.
(Source : AD17. Notaire Jean Drouyneau. 3 E 1396, fol. 153v, 154r)

Probablement sur le point de s’embarquer, le samedi suivant[3], François Tardy revient devant le notaire Drouyneau pour faire rédiger son testament. Fils de Thomas Tardy, jardiner, et de Catherine Pineau, sa première épouse, Tardy déclare être âgé de quinze ans et natif de La Rochelle. Considérant l’amitié qu’il porte à Jeanne, Jean et Anne Tardy, ses frère et sœurs, il leur lègue ses biens meubles, dettes, créances et héritages tant paternels que maternels qu’il a et aura le jour de son décès.

Qui sont ces engagés de 1678 ?

Jacques Guillarmat François Tardy

Tableau des engagés levés pour le Canada en 1678.
(Source : Collection Guy Perron)

Un engagé est originaire d’Aunis et l’autre de Guyenne.

Origine des engagés levés par divers particuliers pour le Canada en 1678.
(Source : Collection Guy Perron)

Les engagés de Guillarmat et Tardy quittent La Rochelle à destination de Québec à bord de navires qui nous sont inconnus. Nous croyons que Guillarmat (engagé en mars) arrive au début de l’été et Tardy (engagé en juillet) débarque à l’automne.

Que sont devenus les engagés de 1678 ?

Un engagé (50 %) reste en Nouvelle-France : Tardy.

Un engagé (50 %) n’a laissé aucune trace : Guillarmat.

GUILLARMAT, Jacques

(     –       )

Originaire de l’île de Macau (Guyenne), Jacques Guillarmat s’engage à Jean Gitton, le 16 mars 1678, pour aller travailler à son service ou autres au Canada, durant trois ans, à titre de tonnelier, à raison de 120 livres par année (avance de 40 livres). Ne signe pas. Il quitte La Rochelle à destination de Québec dans des circonstances inconnues. Nulle trace de cet engagé en Nouvelle-France.

Extrait. Engagement Jacques Guillarmat. 16 mars 1678.
(Source : AD17. Notaire Jean Drouyneau. 3E1396, fol. 58v)

Note : Les recherches dans les registres paroissiaux de Macau, entre 1640 et 1660, ont été vaines. Cependant, j’ai relevé le baptême, le 3 décembre 1651, d’Antoinette Guillemot. Une sœur de Jacques ? (AD33 en ligne)

 

TARDY, François

(1663-     )

Baptisé le 18 août 1663 dans la paroisse Saint-Nicolas à La Rochelle (Aunis), François Tardy est fils de Thomas Tardy, jardinier, et de Catherine Pineau, décédée deux jours avant le baptême. En présence de son père, à l’âge de 15 ans, il s’engage à François Dollier de Casson, le 6 juillet 1678, pour aller travailler à Montréal au service des Sulpiciens, durant trois ans. Après son engagement, on lui promet de lui apprendre un métier pour gagner sa vie. Ne signe pas. Trois jours plus tard, il fait rédiger son testament. Il quitte La Rochelle, probablement à la mi-juillet, à destination de Québec dans des circonstances inconnues. On le retrouve à Montréal, au recensement de 1681, alors domestique du Séminaire à 18 ans. En 1688, il s’engage pour l’ouest, en qualité de chirurgien, à François de Laforest, capitaine dans le détachement de la Marine. Aucune trace de Tardy après cette date.

Extrait. Engagement de François Tardy. 6 juillet 1678.
(Source : AD17. Notaire Jean Drouyneau. 3E1396, fol. 153v, 154r)

Acte de baptême de François Tardy. 18 août 1663.
(Source : AD17 en ligne. GG378. La Rochelle. Paroisse Saint-Nicolas. Baptêmes. 1654-1667. Vue 58/85)

 

Pour citer cet article

Guy Perron@2019, « Les engagés levés pour le Canada en 1678 », Le blogue de Guy Perron, publié le 6 février 2020.

 


[1] AD17. Notaire Jean Drouyneau. 3E1396, fol. 58v. 16 mars 1678.
[2] AD17. Notaire Jean Drouyneau. 3E1396, fol. 153v, 154r. 6 juillet 1678.
[3] AD17. Notaire Jean Drouyneau. 3E1396, fol. 155v, 156r. 9 juillet 1678.

Catégories :ARCHIVES (Dépouillement), Canada, Engagés, France, GÉNÉALOGIE, HISTOIRE, La Rochelle, Montréal, Nouvelle-France, Québec

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s