Le blogue de Guy Perron

La vie de nos ancêtres à travers les documents d'archives… entre La Rochelle et les colonies…

185 – L’expédition du navire Le Saint-Jean pour l’Acadie et la pêche en 1634 (2/2)

Après avoir fait faire l’inspection du navire Le Saint-Jean, le juge de l’Amirauté de La Rochelle ordonne à Samuel Georges et David Lomeron, le 21 février 1635[1], de communiquer la cargaison des marchandises et victuailles qui sont dans le navire et de convenir d’experts pour en faire l’estimation et la liquidation de la perte et des dommages.

Le lendemain[2], Georges et Lomeron assurent que le compte de la cargaison qu’ils ont remis aux prêteurs et assureurs à la grosse aventure est « sérieux et véritable », même si le maître Jean Goullard n’a pas signé de connaissement[3] avant son départ pour l’Acadie.

Avec le consentement des parties, le juge ordonne que les marchandises et victuailles soient estimées par Jean Depont, Jacques Pepin et, en son absence, Jean Caron. Il est permis à Georges et Lomeron de faire décharger les marchandises qui sont qualifiées de bonnes et de les charger dans les navires Le Saint-Pierre (150 tx), de Marennes, et Le Pigeon Blanc (200 tx), de Saint-Martin-de-Ré, qui sont frétés par eux pour aller au Fort de La Tour en Acadie en 1635.

L’état des marchandises et victuailles qui restent de la cargaison du navire Le Saint-Jean est consigné par les commissaires Depont, Pepin et Caron le 20 mars[4].

Cet état, qui contient 73 articles, se monte à la somme de 16 693lt 13s 7d. De ce montant, Georges et Lomeron ne reçoivent que 9 867lt 20s car les commissaires ne peuvent s’entendre sur dix articles : 4 (sel), 17 (poisson), 20 (futaille vide), 22 (bois), 37 (fromage), 39 (charbon), 40 (chaloupe), 62 (pot de vin), 72 (fret) et 73 (dépense de l’équipage).

État des marchandises, victuailles et autres choses qui se trouvent rester de la cargaison faite dans le navire Le Saint-Jean pour le voyage de la Nouvelle-France et de la qualité, perte et dommages à cause du relâchement du navire au mois de janvier, an présent 1635.

(graphie contemporaine)

1635_intitule_cargaison

(Source : AD17. Amirauté de La Rochelle. Document du greffe. B5654, fol. 206-214r (anciennement pièce 102)

Pain

Biscuit

L’article premier du compte de la cargaison contient

317 ¾ quintaux de pain et biscuit (à 5lt 10s le quintal) qu’il avait coûté montant avec la futaille où ils avaient été mis 176 quintaux 2084lt 17s 6d

Les pains et biscuits qui sont dans la futaille (32 pipes, 72 barriques et 17 petits barils), n’ont aucun dommage. Il a coûté

1266lt 3s 4d
Il reste 141 ¾ quintaux qui avaient été mis tant dans la soute qu’en 20 sacs, soit 46 quintaux estimés (à raison de 4lt 15s 6d)   218lt 10s
1484lt 13s 4d
Vin L’article 2 contient 44 tonneaux de vin (qui coûtait à raison de 30lt 15s le tonneau) montait à la somme de 1353lt. Il reste, après avoir été accommodé de bon et marchant, le nombre de 23lt 18s valant la somme de 707lt 5s
Il reste 1 ¾ tonneaux de vin gâté, estimé à 12lt   12lt
Plus, 15 ¾ tonneaux de futaille vide valant 3lt 11s le tonneau   55lt 2s 6d
774lt 7s 6d
Minot L’article 3 contient 196 sacs minot coûtant avec la futaille où il a été rangé qui est 28 pipes, 12 barriques et 12 barils la somme de 1500lt 11s 6d 1384lt 6s 6d
Il se trouve une pipe très gâtée et 2 endommagées, et 2 barils, le restant valant au prix qu’il a coûté
La pipe, dont une grande partie est perdue, est mesurée et estimée et les 2 autres pipes, aussi estimées     74lt 13s 6d
1459lt
Sel L’article 4 contient 5 cents de sel de Ré qui avait coûté, avec les frais et coutumes à le faire charger, la somme de 2606lt 10s
Il reste 51 muids de sel, lequel est aucunement bon et estimé valoir à bon compte
Plus, environ 33 muids qui a une mauvaise odeur d’huile et fort dépéri et aussi estimé
Fèves L’article 5 contient 264 boisseaux de grosses fèves coûtant, avec 59 barils où elles avaient été mises, la somme de 284lt 16s 8d 240lt
Il reste 50 barils qui valent au prix d’achat 16s
Il y a environ 36 boisseaux de gâtés estimés à 20lt   20lt
260lt
Plus [un blanc] barils vides estimés néant
Poix L’article 6 contient 100 boisseaux de poix étant dans 13 grands et 17 petits barils qui avaient coûté la somme de 166lt 158lt 10s
Il se trouve en manquer qu’un grand baril et les autres valant au susdit prix
Le baril manquant s’est perdu dans le sel néant
Prunes L’article 7 contient 3 bocaux de prunes de Bordeaux qui avaient coûté la somme de 142lt 14s 130lt
Les 3 boucaux sont entiers mais mouillés, estimés
Fromages L’article 8 contient 280lt de fromages de Hollande qui avaient coûté à 17lt le cent 54lt 30lt
Une grande partie des fromages est pourrie, endommagée et mouillée, estimée à
Vinaigre L’article 9 contient 2 barriques et 3 barils de vinaigre coûtant 41lt 35lt
Il reste 2 barriques et 2 barils coûtant
L’autre baril s’est perdu estimé à   1lt
36lt
Jambons L’article 10 contient 439lt de jambons fumés avec les barils où ils sont 91lt 12s 80lt
Il reste 393lt de jambons dont une grande partie mouillée et gâtée, estimée à
Le reste s’est perdu ou gâté et pour les barils où ils étaient peuvent valoir
80lt
Huile d’olive

Huile de noix

L’article 11 contient 710 ¼lt d’huile d’olive mise en 6 barils coûtant                                                                      211lt 19s 4d
Et 82 pintes d’huile de noix en 3 barils coûtant          53lt 5s
                                                                                 265lt 4s 4d
De cette huile, il reste :

1 baril d’huile d’olive pesant      175lt tonneau           28 ¼

1 autre baril d’huile pesant          164lt tonneau          27 ¼
1 autre petit baril en partie vide  27lt tonneau             9
                                               366lt                      64 ½lt
                                                      64 ½
                                                       301 ½ à 29lt
Il en reste net le cent qu’elle coûtait et 3lt pour les barils   90lt 9s
Plus, un baril d’huile de noix en partie plein et il reste 18 pintes à 12s la pinte et 20s pour le baril   11lt 16s
Le reste s’est défoncé, perdu ou mangé néant   27lt 16s 8d
Plus, ce qui est omis ci-dessus 1 baril no 4 116 tonneau 22lt, il reste net 94lt au prix de 29lt le cent
130lt 1s 8d
Eau de vie L’article 12 contient 4 barriques, 4 barils d’eau de vie blanche et 37 bouteilles de rouge qui coûtaient la somme de 402lt 6s 390lt
Il reste 4 barriques et 3 barils, un baril s’est perdu. Aussi, comme il s’est perdu 5 bouteilles, il n’en reste que 32 le tout estimé au prix de l’achat la somme de
Vin d’Espagne L’article 13 contient 2 bouteilles de vin sec vieilli et une bouteille de vin de la Malgue nouveau coûtant 320lt 200lt
Il reste 2 bouteilles de vin sec à 100lt pour
Et pour la bouteille de la Malgue, il en a été rempli

une barrique et resté [un blanc] pintes vides et un baril que l’on a achevé de remplir d’autre vin acheté du sieur Louis Allaire, la barrique et la partie de baril estimées

    83lt
283lt
Lard L’article 14 contient 1084lt de lard qui avait été mis en 6 barils qui coûtaient avec l’entreposage de sel 164lt 17s 110lt
Il reste 4 barils coûtant audit prix 27lt 10s le baril la somme de
Les 2 autres barils ont été perdus et les fûts tels qu’ils sont peuvent valoir     4lt 17s
114lt 17s
Figues

Raisins

L’article 15 contient 6 cabats de figues et 4 petits barils de raisins en grappe coûtant 27lt 20lt
Il reste 5 cabats de figues et les 4 barils de raisins dont une partie est endommagée et mouillée et l’autre cabat de figues perdu, le tout estimé valoir
Beurre L’article 16 contient 7 barils de beurre d’Angleterre pesant net 708lt coûtant 169lt 18s 6d   96lt 19s
Il reste 5 barils, les 2 autres ont été défoncés. Il s’en est perdu une bonne partie et l’autre a été mangée. Les 5 barils valant au prix qu’ils avaient coûté
  19lt
115lt 19s
Poisson

sec

L’article 17 contient 6 cents de poisson sec et marchant du Nord coûtant 45lt
Il ne reste rien, car il a été mangé ou perdu et gâté par le mauvais temps néant
Sucres et épiceries L’article 18 contient épiceries, sucre, câpres et autres choses 26lt 10s 6d 20lt
Il y a perte d’un pain, de sucre, quelques épiceries et câpres gâtées
Le reste doit valoir
Verjus L’article 19 contient 12 petits barils de verjus coûtant 40lt 28lt
Il en reste seulement 6 de pleins valant avec les fûts
Barrique

d’eau

L’article 20 contient 12 barriques qui avaient été remplis d’eau coûtant 24lt
Il se trouve que la futaille a été mise en bottes et brûlée
Ferrures de

chaloupes

L’article 21 contient les ferrures de 8 chaloupes, 26 gaffes, 26 sixt (?), 6 pigouilles, 8 grands crocs, 8 racambeaux, 8 esses, 8 petits crocs, 8 fusils et un harpon le tout coûtant 28lt 26lt
Il manque le harpon, 3 gaffes et 5 pigouilles, le reste vaut
Bois à

brûler

L’article 22 contient 500 buches à brûler qui coûtaient à 5lt le cent 25lt
Il ne reste rien du bois néant.
Chandelle L’article 23 contient 200lt de chandelles mises dans un coffre et un panier coûtant en tout 51lt 3s 25lt 6d
Il reste 100lt de chandelles entières et bonnes et [un blanc]lt brisées. Le tout estimé avec le coffre qui est aussi brisé
Lignes L’article 24 contient 100 lignes à morue façon de La Rochelle et 57 lignes façon de Bayonne et 4 douzaines de petites lignes à maquereau. Le tout coûtant avec la barrique et le baril où elles avaient été mises la somme de 141lt 10s 6d 120lt 10s 6d
Il reste 8 lignes façon de La Rochelle qui sont entières et neuves, à 20s qu’elles coûtaient monte 81lt, 48 lignes façons de Bayonne à 9s , 21lt 12s, et les 48 lignes à maquereau à 65s la douzaine 13lt
Plus, qui ont servi de celles de La Rochelle, 19 estimés à [un blanc], et de celles de Bayonne 4 à [un blanc]
Plus, pour la barrique et le baril le tout estimé
Clous L’article 25 contient diverses sortes de clous mis dans une caisse et 2 mannes, le tout coûtant au prix la caisse 161lt 16s 149lt 10s
Il ne manque que ceux qui étaient dans les mannes, savoir : 400 clous vernis, 400 lisses, 800 double tillac et 500 tillac qui ont été employés ou perdus et valant 12lt 6s
Le reste vaut la somme de
Rets L’article 26 contient 3 rets à 3 mailles et le baril où ils étaient n’a pas été ouvert mais se présuppose qu’il n’a eu dommage à ce qu’ils auraient coûté 34lt 3s
Plomb L’article 27 contient 690lt de plomb en grandes barres et 600lt en petites barres et coûtaient 122lt 2s 120lt
Il reste 451lt en grandes barres
Plus, en 58 calles qui avaient été coupées pour servir 180lt. Le tout faisant 631lt à 8lt le cent
Il reste le nombre de 600lt de plomb en petites barres à 11lt le cent
Ustensiles

et commodités

L’article 28 contient plusieurs ustensiles et commodités qui s’ensuivent montant en tout ensemble la somme de 133lt 10s 9d
Il reste 314lt d’étoupe dont une grande partie a été employée ou perdue
Il y en a nombre entièrement de pourris qui ne vaut rien du tout néant
Il reste 5 des 10 palles de bois
Penne

Braude

Il ne reste rien des 3 ½ de pennes qui sont entièrement pourris néant
Les 50 paquets de braude employés et mis dans la soute ou ailleurs sont entièrement perdus néant
Fil de voile Des 12 ½lt de fil de voile blanc, il en a été vendu au maître flamant, en ayant manqué à accommoder les voiles et n’en reste que 10lt à 12lt
Il reste 3lt des 3 ½ lt de fil goudronné
Plats

mannes

Il reste 8 des 12 plats de bois
Il reste 4 des 12 mannes
Mâtereaux Il ne reste aucun des 3 petits mâtereaux qui ont été employés néant
Seilleaux Les 2 seilleaux ont été perdus néant
Paniers Les 5 petits paniers sont aussi perdus néant
Coffineaux Il reste 8 des 12 coffineaux (corbeilles)
Ains Il reste 25 ½ des 30 douzaines d’ains à morue à 12s la livre
Couteaux Il reste 12 des 14 couteaux à habiller et dégeler, les 2 autres sont perdus, à 12s pièce qu’ils coûtaient 7lt 4s
Aouillettes Des 2 grandes, une moyenne et 3 petites aouillettes de fer blanc, il n’en reste qu’une grande et une petite
Lampes Il reste 7 des 8 lampes de fer et fer blanc
Pompes Des 2 pompes, 2 huilières et 2 mesures aussi de fer blanc, il ne reste que les pompes
Douilles et

aiguilles

Les 3 douilles et 4 douzaines d’aiguilles de voile coûtaient 1lt 4s
Jaux, coton

et guimbelets

Les 2 jaux de cuivre, ½ lt de coton filé, 2 jaux de bois et 24 petits guimbelets coûtaient 2lt 18s
Bidons, corbillons

seilleaux

gobelets

Des 7 bidons, 8 corbillons, 8 seilleaux et 8 gobelets d’étain, il ne reste que 5 bidons, 7 corbillons et 7 gobelets mais aucun seilleau étant tous perdus
Plats et coffineaux Il reste 16 des 24 plats et coffineaux (corbeilles)
Ronsine Il reste 343lt à 3lt des 384lt de ronsine à 3lt le cent qu’elle coûtait
Marmites

Chaufferette

Les 2 marmites de cuivre coûtaient 7lt
La chaufferette et le bassin d’étain coûtaient 1lt 16s
Bure La bure à faire des mitaines coûtait 2lt 16s
Casse poêle La casse, la poêle et cuillère de fer 1lt 10s
Landiers Les landiers et pincettes de fer 3lt 15s
Pots de terre Les pots et autres vaisselles de terre ont tous été cassés néant
Le tout estimé à 90lt 17s
Tous les articles ci-dessus dépendant de celui-ci devant couché qui monte au compte de cargaison 133lt 10s 9d
Olonnes L’article 29 contient 5 pièces d’Olonne (toile à voile) qui coûtaient 17s pièce la somme de 85lt 51lt
Il ne reste que 3 pièces d’Olonne entières et bien conditionnées montant
Et des morceaux gâtés, environ une paire mouillée et pourrie
Le reste a été vendu au maître flamant pour accommoder ses voiles néant 19lt
70lt
Charbon de

terre

L’article 30 contient 2 pipes de charbon de terre bien conditionnées coûtant 13lt 12s
Chaux L’article 31 contient 3 pipes de chaux en poussière bien conditionnées coûtant 16lt
Braie L’article 32 contient 652lt de braie coûtant, à raison de 3lt le cent, la somme de 19lt 11s 15lt 16s
Il n’y a que 390lt et le reste a été employé pour le navire
Grapins L’article 33 contient 7 grapins pesant 188lt coûtant 32lt 18s
Goudron L’article 34 contient 2 barils de goudron bien conditionnés coûtant 22lt
Cordage L’article 35 contient 724lt de cordage tant en câbleaux de chaloupes qu’autre coûtant la somme de 162lt 18s 155lt
Il reste 699lt de cordage, car 25lt ont été employés pour le navire. Le restant à 22lt 10s le cent qu’il coûtait
Avirons L’article 36 contient 6 traques d’avirons coûtant 18lt
Angelots L’article 37 contient 6 ½ douzaines de fromages angelots qui sont entièrement pourris et gâtés et coûtaient 10lt 14s 6d néant
Compas

Horloges

Poulies

L’article 38 contient 10 compas de barques et chaloupes, 3 horloges, 8 poulies simples, 2 poulies doubles et 6 petites poulies. Le tout coûtant 15lt 16s. Les compas sont brisés 14lt
Charbon L’article 39 contient du charbon tant employé à chauffer la soute que pour porter au voyage coûtant 2lt, le tout est consumé néant
Chaloupe L’article 40 contient une chaloupe neuve qui avait été achetée et mise sur le pont du navire pour porter au voyage coûtant 75lt. Elle a été perdue et fut emportée d’un coup de mer le 7 décembre 1634 néant
Cercles

oisi

L’article 41 contient des cercles et oisi acheté pour porter coûtant 6. 15. La plupart s’est perdu ou empli en restant seulement quelque meules des cercles estimés 4lt
Poudre L’article 42 contient 481lt de poudre tant suie qu’autre bien conditionnée coûtant 297lt 10s
Balles à canons L’article 43 contient 100lt de balles à canons en 33 pièces coûtant 9lt
Mèche L’article 44 contient 25lt de mèche coûtant 3lt 10s. Une partie de cette mèche est mal conditionnée 2lt 10s
Pavillon L’article 45 contient un pavillon de toile, un panereau (?) taffetas donné au trompette et des girouettes de boucassin pour le navire. Le tout coûtant la somme de 27lt 3s 9d 16lt
Il reste le pavillon seulement qui est fort dépéri estimé à
Mousquet L’article 46 contient un mousquet qui avait coûté 8lt qui est fort rouillé et estimé à 8lt
Arquebuse L’article 47 contient 8 arquebuses et fusils façon de La Rochelle coûtant 24lt pièce 192lt 160lt
Ils sont fort rouillés et dépéris et estimés valoir 20lt pièce montant
Lames d’épées L’article 48 contient 48 lames d’épées qui avaient coûté 10lt la douzaine 40lt 35lt
Elles sont fort rouillées et endommagées estimées à
Chaudrons L’article 49 contient 135 petits et moyens chaudrons de cuivre, une grande chaudière, un pot de fer, 2 arrosoirs, 2 coupes et 2 tourtières. Le tout est estimé à 429lt 14s 420lt
Il se trouve toutes lesdites choses, mais dépéries et mouillées et même la grande chaudière est percée et quelques petites à déduire sur le tout
Marchandises

de Biscaye

L’article 50 contient plusieurs marchandises achetées en Biscaye par le sieur Joanis Dharisteguy qui avaient coûté à ce prix les frais de commission et avaries la somme de 1319lt 5s 6d 1280lt
Ces marchandises se trouvent toutes mais il y a [un blanc] sur les 900 pains de pétun mis dans 2 barriques de gâtés et pourris, 3 des 12 traques d’avirons sont perdues ou gâtées, les 6 jambons sont gâtés, les 5 arquebuses sont dépéries
Le dépérissement monte à 39lt 5s. Cette somme déduite de celle-ci-dessus que les marchandises avaient coûtées, il reste ce qu’elles valent
Bahuts L’article 51 contient 2 lests (?) de bahut couverts de cuir rouge et peints mises en 2 balles qui n’ont été désemballées et se présuppose qu’il n’y a point de dépérissement qu’ils avaient coûté 46lt
Couvertes L’article 52 contient 14 couvertes de Montpellier coûtant avec la futaille où elles ont été mises la somme de 391lt 12s 39llt 12s
Planches L’article 53 contient 119 planches de sapin carrées coûtant la somme de 47lt 12s 24lt
Il reste seulement 60 planches, les autres ont été employées pour le navire en diverses choses. Elles valent 8s chacune
Tuile

Brique

L’article 54 contient 5 milliers un quarteron de tuiles et 2 milliers de brique, le tout coûtant 77lt 16s 65lt
Il reste seulement 4200 tuiles estimées à 12lt 10s le millier montant 52lt 10s et 1600 briques à 7lt le millier 11lt 4s
Le reste monte
Bouteilles

Barils

L’article 55 contient 10 douzaines de bouteilles de verre et 30 petits barils vides coûtant ensemble 30lt 16lt
Il reste 6 douzaines de bouteilles de verre et 13 petits barils le tout estimé à
Souliers L’article 56 contient 70 paires de souliers de vache, 30 paires d’autres souliers, 8 paires aussi de souliers, une paire de bottes et une paire de souliers de femme le tout coûtant 203lt 10s 203lt 10s
Tous les souliers se trouvent sans dépérissement à la somme de
Bottes L’article 57 contient 12 paires de bottes coûtant 1lt 16s, il en reste seulement une partie estimée 1lt 16s
Choses pour

le boulanger

L’article 58 contient des choses achetées pour le boulanger coûtant 5lt 3s
Ferrements

pour le

tonnelier

L’article 59 contient plusieurs ferrements achetés pour le tonnelier qui coûtaient 14lt 1s dont une partie est perdue et les autres tous rouillés et dépéris, estimés valoir 12lt
Ferrements

pour les

laboureurs

L’article 60 contient un marteau et la forge à battre faux et 2 anneaux, 2 fourches de fer, 2 tranches, 6 faucilles et 6 marchons (serfouettes), pour les laboureurs, coûtant 8lt 10s dont une partie est dépérie et gâtée, estimée valoir 6lt
Choses

pour les

Capucins

L’article 61 contient un tabernacle et 6 chandeliers avec une caisse à mettre le tout pour les Capucins qui se trouve sans dépérissement et mis au prix qu’il avait coûté 33lt 12s
Pots de

vin

L’article 62 concerne les deniers avancés à l’équipage et autres personnes allant au voyage tant pour leur pot de vin qu’avance sur leurs loyers montant à la somme de 1512lt 2s 7d 1161lt 17s 6d
Sur laquelle somme est à déduire ce qui s’ensuit : il a été payé 33lt à Guignolet Arnault, matelot, pour le pot de vin à lui accordé. Il est décédé ayant été emporté d’un coup de mer.
Plus à Bertrand du Maron, de Biarritz, accordé 60lt pour arimier qui lui avait été avancé sur son pot de vin. Il s’en est allé sans prendre congé en son pays, ayant même encore depuis le relâchement reçu autre argent, sauf à tenir compte s’il rend les 60lt
Plus à Jonathan de la Sauvagère, chirurgien, à lui avancé 60lt pour faire son coffre d’une part, tant pour payer sa dépense, s’acheter des habits qu’à fermer le coffre 128lt 7s 6d
Qui fait en tout d’avance à lui faite 188lt 7s 6d
Sur laquelle somme est à déduire ce que son coffre est estimé et pour le restant se trouve perdu d’autant qu’il a quitté ne voulant continuer le voyage et pour le coffre estimé par Monsieur Guiard à 50lt
Ile reste est perdu 133lt 7s 6d
Plus qui avait été avancé à Jean Graton, garçon, qui a quitté et ne veut servir 2lt 10s
Plus à Deloustault, tonnelier, qui lui avait été avancé 32lt 10s 2d sur son loyer pour s’acheter des hardes. Il a quitté d’autant qu’il ne faut point de tonnelier
Plus à Margeton, garçon, qui lui avait été avancé 17lt 4s sur son loyer. Il a quitté ne voulant aller au voyage
À Mathurin Lauvergnière qui allait pour hiverner auquel avait été avancé 66lt 13s 5d pour s’acheter des hardes. Il a quitté ne voulant plus aller au voyage
Qui fait en tout la somme de 350lt 5s
À déduire sur la somme de 1512lt 2s 7d ci-dessus, reste la somme de
Frais et

avaries

L’article 63 concerne les frais et avaries, à faire entreposer et porter au logis toutes les marchandises, les arranger et frais à décharger le lest du navire. Le tout selon l’état qui en avait été tenu la somme de 174lt 16s 6d néant 150lt
Linceuls L’article 64 contient 24 linceuls demi-usés coûtant 69lt 10s
Habit

et choses

pour Monsieur de La Tour

L’article 65 contient un habit de drap d’Espagne, 20 chemises et autres hardes pour Monsieur de La Tour coûtant 186lt 13s 2d
Chemises L’article 66 contient 60 chemises de toile de Laval et lin pour hommes coûtant 45lt pièce valant 135lt
Sacs coutil L’article 67 contient 20 sacs de coutil qui coûtaient 22lt 10s. Il s’en trouve une bonne partie mouillée et pourrie, à déduire 9lt, il reste ce qu’ils peuvent valoir 15lt
Bonnets L’article 68 contient 2 douzaines de bonnets rouges coûtant 7lt 10s
Petites

chemises

L’article 69 contient 16 petites chemises de toile blanche pour enfant coûtant 12lt 9s 5d
Barrique L’article 70 contient une barrique où avait été rangées les chemises et autres choses ci-dessus ayant coûté 1lt 17s 6d
Droits et

expéditions

L’article 71 concerne les droits et expéditions payés au sieur Clément pour charge de fût de tonneau et autres choses et au sieur Godefroy pour les 4d pour livre des marchandises. Le tout montant et revenant à la somme de 177lt 6s 4d 144lt
Sur lequel article, il y a perte de 63lt 6s 4d
Il reste à tenir compte
Dépenses

et avaries

L’article 72 concerne les avaries, dépenses et frais faits à l’embarquement tant à l’aller accordé à l’équipage, d’un fait à l’hôte du maître flamant pour faire fretter que plusieurs autres choses selon l’état qui en avait été tenu, la somme de 247lt 19s 3d
Pour lequel article qui tourne en perte, il doit être mis néant
Dépense

de l’équipage

L’article 73 contenant la dépense faite par l’équipage pendant la prise du navire et charge d’icelui qui est depuis le 3 septembre jusqu’au 15 novembre suivant sans y comprendre le pain et vin, la somme de 168lt 3s 7d
Pour cet article, il doit aussi être mis néant
1635_extrait_cargaison

Extrait. État des marchandises restantes de la cargaison du navire Le Saint-Jean. 20 mars 1635. (Source : AD17. Fonds de l’Amirauté de La Rochelle. Documents du greffe. B5654, fol. 206-214r (anciennement pièce 102)

Cet état de marchandises comporte des éléments très intéressants en regard des pots de vin consentis aux membres de l’équipage, notamment à ceux qui ne veulent pas participer à l’expédition des navires (Le Pigeon Blanc, Le Saint-Pierre) affrétés par Samuel Georges et David Lomeron pour aller aux établissements de Saint-Étienne de La Tour en Acadie au printemps 1635.

  • avance de 60lt à Bertrand du Maron, de Biarritz, à titre d’arimier. Il est allé dans son pays sans prendre congé;
  • avance de 60lt à Jonathan de la Sauvagère, chirurgien, pour monter son coffre et 128lt 7s 6d pour sa dépense pour s’acheter des habits. Total : 188lt 7s 6d. Il a quitté « ne voulant pas continuer le voyage »;
  • avance de 2lt 10s à Jean Graton, garçon, qui a quitté et ne veut plus servir;
  • avance de 32lt 10s 2d au tonnelier Deloustaud sur son salaire pour s’acheter des hardes. Il a quitté d’autant « qu’il ne faut point de tonnelier à présent »;
  • avance de 17lt 4s à Martin Margeton, garçon, sur son loyer. Il a quitté ne voulant plus aller au voyage;
  • avance de 66lt 13s 5d à Mathurin Lauvergnière, qui allait hiverner, pour s’acheter des hardes. Il a quitté ne voulant plus aller au voyage

De plus, il a été avancé 33lt à Guignolet Arnault, matelot. Il est décédé, ayant été emporté par un coup de mer.

Du 21 au 23 mars[5], à la demande des avitailleurs, prêteurs et assureurs à la grosse aventure, le juge de l’Amirauté passe en audition les trois commissaires, un par un (Caron, Depont, Pepin), pour savoir pourquoi dix articles de l’état des marchandises sont laissés en souffrance. Les commissaires admettent ne pas pouvoir estimer ces articles, notamment l’article 4 concernant le sel dont la quantité de 33 muids est gâtée (mauvaise odeur d’huile).

La semaine suivante, à l’audience du 31 mars[6], le juge ordonne que Jean Pitersen demeure caution de son navire pour répondre des dépens, dommages et intérêts demandés par Samuel Georges et David Lomeron. Cependant, il permet à ces derniers de faire saisir et dégarnir le navire en autant qu’ils peuvent présenter une caution suffisante.

Après trois mois d’audiences et de production de rapports, de dénonciations, de procès-verbaux, d’exploits, de sommation, de requête, de conclusions, de défenses, d’appointement, de déclaration, d’assignations, etc., le juge de l’Amirauté de La Rochelle rend son verdict concernant les pertes et dommages survenus pendant et à la suite de l’expédition du navire Le Saint-Jean pour un voyage en Acadie, de novembre 1634 jusqu’à son relâchement à La Rochelle en janvier 1635.

Les parties impliquées sont :

  • Samuel Georges et David Lomeron, gérant les affaires de Charles de Saint-Étienne de La Tour, demandeurs et défendeurs;
  • Jean Pitersen, propriétaire du navire Le Saint-Jean, défendeur et demandeur;
  • les membres de l’équipage, défendeurs;
  • les prêteurs et assureurs à la grosse aventure, défendeurs

Le 3 avril[7], ayant tout vu et considéré « le nom de Dieu premier appelé » et l’avis du Conseil faisant droit, le juge prononce son jugement :

  • Samuel Georges et David Lomeron sont déchargés du paiement de la somme de 5 200lt, stipulée par le contrat de frètement (du 3 septembre 1634) avec Jean Pitersen, sans dépens, dommages, intérêts et avaries de part et d’autre;
  • hors cour et de procès en regard des conclusions incidentes de Georges et Lomeron contre les membres de l’équipage;
  • au regard des conclusions de Georges et Lomeron contre les prêteurs et assureurs à la grosse aventure, ces derniers participeront aux pertes de marchandises, victuailles et avaries à proportion et au prorata de ce qu’ils ont prêté et assuré;
  • le contrat de frètement du 3 septembre 1634 est déclaré nul et non avenu, sans dépens entre toutes les parties;
  • les dépenses pour l’inspection du navire Le Saint-Jean seront payées par moitié par Georges et Lomeron, d’une part, et par Pitersen, d’autre part.
1635_jugement_saint_jean

Extrait. Jugement déclarant nul le contrat de frètement du navire Le Saint-Jean pour un voyage en Acadie. 3 avril 1635. (Source : AD17 en ligne. Fonds Amirauté de La Rochelle. Audiences. B188, fol. 47, 48r)

Le récit d’une expédition varie d’un navire à un autre, d’une année à une autre etc., mais la documentation converge en premier lieu vers les actes notariés (contrat de charte-partie ou de frètement, obligations à la grosse aventure, etc.). Rien de ce côté pour le navire Le Saint-Jean.

Par la suite, il faut se rabattre vers les documents du greffe du fond Amirauté de La Rochelle dans lequel nous avons retracé cinq documents : 12 janvier, 20 mars, 21 au 23 mars, 26 mars et 3 avril. Tout chercheur se serait contenté de ces documents.

Nous poursuivons nos recherches… vers les audiences de l’Amirauté de La Rochelle. Nous relevons 14 documents : 25 janvier, 27 janvier, 31 janvier, 1er février, 3 février, 10 février, 13 février, 20 février, 21 février, 22 février (2), 26 février, 31 mars et 3 avril.

Enfouis dans les cartons des archives départementales de la Charente-Maritime depuis quatre siècles, aujourd’hui mis en ligne (AD17 en ligne), ces documents révèlent les aléas de l’expédition du navire Le Saint-Jean vers l’Acadie à l’automne 1634 et de son relâchement à La Rochelle en janvier 1635.

 


[1] AD17 en ligne. Fonds Amirauté de La Rochelle. Audiences. B188, fol. 39v, 40r. 21 février 1635.
[2] AD17 en ligne. Fonds Amirauté de La Rochelle. Audiences. B188, fol. 40v, 41r. 22 février 1635.
[3] Déclaration contenant un état des marchandises chargées sur un navire, le nom de ceux à qui elles appartiennent, l’indication des lieux où on les porte, et le prix du fret. Tous les connaissements sont signés par le capitaine et par l’armateur.
[4] AD17. Amirauté de La Rochelle. Document du greffe. B5654, fol. 206-214r (anciennement pièce 102). 20 mars 1635.
[5] AD17. Fonds Amirauté de La Rochelle. Documents du greffe. B5654, fol. 203-205 (anciennement pièce 102). 21-23 mars 1635.
[6] AD17 en ligne. Fonds Amirauté de La Rochelle. Audiences. B188, fol. 46v, 47r. 31 mars 1635.
[7] AD17 en ligne. Fonds Amirauté de La Rochelle. Audiences. B188, fol. 47, 48r. 3 avril 1635.

Publicités

Catégories :Acadie, Canada, Expéditions de navires, France, HISTOIRE, La Rochelle, Nouvelle-France, Terre-Neuve

3 réponses

  1. Article très intéressant, particulièrement sur les objets et nourriture à bord du navire. Mes recherches sur l’expédition du Saint-Jehan au printemps 1636, alors que les premières familles arrivaient à la Hève, sont toujours restées incomplètes. Je recherche toujours l’arrivée de Barbe Bayolet, épouse d’Isaac Pesselet passager du Saint-Jehan en 1636. Se pourrait-il que sa présence, ainsi que celle d’un ou deux enfants, ait été omise de la liste?

  2. Article étoffé et révélateur des denrées étant transportées sur les navires à cette époque: une information difficile à trouver sur la toile! Par chance, des chercheurs chevronnés comme vous sont là pour éplucher une documentation, dont je sais que la lecture demande parfois beaucoup de patience. Merci pour cet article.

  3. Mon ancêtre Pierre Martin aussi est arrivé avec sa femme Catherine Vigneau et trois enfants au printemps de 1636 sur le St-Jean

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s