Le blogue de Guy Perron

La vie de nos ancêtres à travers les documents d'archives… entre La Rochelle et les colonies…

123 – Le naufrage du navire Le Saint-Jacques à Lisbonne en 1655

Marchand et bourgeois de La Rochelle, Emmanuel Le Borgne s’embarque sur le navire Le Saint-Jacques à destination de l’Acadie au printemps ou à l’été 1655.

Après avoir vaqué à ses affaires, il rembarque dans le même navire pour revenir en France. Au mois de décembre, le navire mouille l’ancre devant la rivière de Lisbonne (Portugal) espérant prendre quelques victuailles et rafraichissements pour continuer sa route vers La Rochelle.

La suite des événements a été telle que Le Borgne se présente devant l’Amirauté de La Rochelle, le 17 février 1656[1], et demande permission au juge de faire enquête et d’assigner des témoins. Sa requête est accordée.

Extrait. Requête d’Emmanuel Le Borgne. 17 février 1656. (Source : AD17. Fonds Amirauté de La Rochelle. Documents du greffe. B 5662, fol. 38).

Extrait. Requête d’Emmanuel Le Borgne. 17 février 1656.
(Source : AD17. Fonds Amirauté de La Rochelle. Documents du greffe. B 5662, fol. 38).

Le 6 mars suivant[2], sept témoins déposent leur version des faits :

  • Jean Bertin (21 ans), marinier, de La Rochelle;
  • Antoine Dupont (42 ans), canonnier, de Saint-Gilles-sur-Vie;
  • Élie Dusseau (21 ans), soldat, de La Rochelle;
  • Pierre Goyeau (38 ans), canonnier, de La Rochelle;
  • Robert Michel (31 ans), de La Rochelle;
  • François Perisset dit Laverdure (26 ans), soldat, de Bourne;
  • Henri Vidault (22 ans), marinier, de La Rochelle.

En recoupant les dépositions des sept témoins ainsi que les événements énoncés dans la requête de Le Borgne, voici ce qui s’est passé…

Au mois de décembre 1655, deux navires anglais armés en guerre venant de la mer escortent six navires marchands compatriotes pour les mettre en lieu sûr dans la rivière de Lisbonne. À son embouchure, s’y trouve une flotte de trois navires, dont Le Saint-Jacques, commandé par le capitaine Collard.

Extrait. Lisbonne. Vues en perspective. Auteur : François Jollain (1641-1704). (Source : Bibliothèque nationale de France, département Cartes et plans, GE D-8746)

Extrait. Lisbonne. Vues en perspective. Auteur : François Jollain (1641-1704).
(Source : Bibliothèque nationale de France, département Cartes et plans, GE D-8746)

Ayant l’appréhension d’être mal traité, le capitaine Collard tente de fuir ! Il met à la voile, envergue ses perroquets de beaupré et du grand mât et fait vent arrière à la mer. Les deux navires de guerre anglais poursuivent le navire Le Saint-Jacques, l’attaquent à coups de canon et le provoquent « inopinément » au combat qui dure de six heures le matin jusqu’à quatre heures de l’après-midi ! Percé de toutes parts, le navire « coule à fond »… avec toutes ses marchandises, armes et munitions.

Des 120 hommes qui sont à bord du navire Le Saint-Jacques, ils n’en restent que 27 ou 28 sauvés en mer, dont Emmanuel Le Borgne, les soldats Élie Dusseau et François Perisset dit Laverdure, et le marinier Henri Vidault, les autres ayant été tués ou « nayés » !

Toutes les marchandises sont perdues sans réserve, dont une quantité de grande valeur comme des tapisseries, des soieries, du poil de chèvre, du savon et des pelleteries (orignaux et castors) appartenant à Le Borgne qu’il avait recouvrées en Acadie.

Les deux autres navires qui accompagnent Le Saint-Jacques réussissent à se sauver des Anglais « à force voiles » sans combattre et se réfugient à Lisbonne.

(Source : Google Earth)

(Source : Google Earth)

 


[1] AD17. Fonds Amirauté de La Rochelle. Documents du greffe. B 5662, fol. 38 (anciennement pièce 22).
[2] AD17. Fonds Amirauté de La Rochelle. Documents du greffe. B 5662, fol. 39 (anciennement pièce 23).

Publicités

Catégories :Acadie, Expéditions de navires, HISTOIRE, La Rochelle, Lisbonne, Portugal

3 réponses

  1. Très intéressant! Votre blogue continue de nous révéler des trésors inédits. Un jour j’espère verra-t-on sur la toile apparaitre quelques listes de soldats (ou des contrats) partant pour l’Acadie pour la période qui m’intéresse 1670-1683… Je garde espoir en voyant ce que vous dénichez à travers vos recherches. Merci de partager!

    • M. Roy, merci pour vos commentaires. Lors de mon prochain séjour à La Rochelle, en juin prochain, je vais poursuivre mes recherches et photographier TOUT ce qui concerne les relations entre La Rochelle et les colonies (Acadie, Québec, îles de l’Amérique). J’en suis à l’année 1671 et suivantes…

      Les documents du greffe du fonds Amirauté de La Rochelle sont difficiles à lire. Néanmoins, les documents notariés, les pièces judicaires de l’époque, etc. viennent couvrir une histoire, une épopée, une expédition d’un navire, voire le départ d’engagés… Vos bons mots m’encouragent à raconter la vie de nos ancêtres à travers les documents d’archives…

  2. Je vais suivre votre blogue religieusement. Ça serait surprenant que rien ne sorte de cette période en ce qui a trait à l’Acadie. De 1670 à 1680 il a dû y avoir environ une centaine de soldats qui se sont engagés pour 3 ans et qui étaient encouragés à s’établir en Acadie. Outre La Rochelle, il pourrait y avoir des archives militaires à quelque part qui ont des traces de ces soldats. Ça reste à découvrir. Le problème c’est que durant cette période (avant la formation des compagnies franche de la marine) le recrutement semble avoir été la responsabilité des commandants. Si vous avez déjà 1670, il n’y avait rien au sujet du Saint-Sébastien, navire qui a apporté Hector d’Andigné de Grandfontaine en Acadie (après s’être échoué en 1669 près de Lisbonne avec le Saint-Charles)?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s