Le blogue de Guy Perron

La vie de nos ancêtres à travers les documents d'archives… entre La Rochelle et les colonies…

120 – Les engagés levés par Pierre Gaigneur pour le Canada en 1658

En 1658, outre Pierre Gaigneur (8), Arnaud Peré (2) et François Peron (16), recruteurs habituels vers la Nouvelle-France, d’autres joueurs s’ajoutent d’une façon sporadique à La Rochelle. Ils sont : Pierre Denis (4), Pierre Sadot et Henri Desmoulins (1), Jacques Vivien (1) et Pierre Voyer d’Argenson (4).Recrutement - Le blogue de Guy Perron

Pour sa première expérience dans le recrutement d’engagés vers la Nouvelle-France, Pierre Gaigneur s’était associé avec Antoine Grignon et Jacques Massé en 1657. L’année suivante, il agit pour son compte personnel.

Les 30 avril et 2 mai, le marchand-engagiste Gaigneur fait venir les huit engagés qu’il a recrutés dans l’étude du notaire Pierre Moreau, sur la rue Chef-de-ville, pour convenir de leurs conditions d’engagement.

Chaque engagé décline ses prénom et nom, son lieu d’origine et son âge lorsque requis. La profession est mentionnée pour cinq d’entre-eux. Le notaire écrit le salaire annuel, mais aucune avance n’est accordée. Deux engagés signent leur contrat.

Le premier engagé à s’enrôler est Thomas Marchant. Il est suivi de Pierre Frichet, François Quillet, André Coudret, Louis Chapelain père, Jacques Chapelain fils, Jean Pinsart et Mathurin Bellouard.

Ces engagés se sont « loués » à Pierre Gaigneur pour aller le servir « ou autre ayant sa charge » pendant trois années à Québec. Cependant, Louis et Jacques Chapelain, père et fils, s’engagent à aller servir les religieuses Hospitalières à Québec.

Les engagés seront nourris pendant la traversée et le temps de leur engagement (trois ans).

Voici le contrat-type d’engagement entre l’engagiste (Pierre Gaigneur) et l’engagé (homme de travail) en 1658.

Servitude [nom de l’engagé] à Gaigneur

(graphie contemporaine)

Sachent tous que par-devant Pierre Moreau, notaire, tabellion royal et garde-note héréditaire en la ville et gouvernement de La Rochelle. Ont été présents et personnellement établis [prénom, nom], [métier], demeurant à [localisation], âgé de [nombre] ans ou environ, d’une part. Et le sieur Pierre Gaigneur, marchand de cette ville, d’autre part. Lesquels ont volontairement fait entre eux ce qui s’ensuit. C’est à savoir que ledit [nom] s’est loué audit Grignon pour aller le servir, ou autre ayant charge, à Québec, pays de Canada, pendant trois années qui commenceront du jour qu’il arrivera audit pays et finiront à pareil jour. Et, à cette fin, ledit Gaigneur le fera passer dans un vaisseau pour y aller; le nourrira durant son dit passage et desdites trois années. Et outre, lui baillera audit pays de Canada, pour ses loyers de chacune année, la somme de [nombre] livres tournois ainsi que chacun an échoira. Et pour l’entretien des présentes, sans y contrevenir par les parties à peine de &. Obligeant respectivement tous leurs biens meubles et immeubles présents et à venir. Et, outre, ledit serviteur sa personne à tenir prison comme pour deniers royaux. Renonçant &. Promis &. Juré &. Jugé &. Condamné &. Fait et passé dans l’étude dudit notaire, [avant ou après]-midi, ce [jour, mois] mille six cents cinquante-huit. Présents Jean Combault et Jean Ayrault, clercs, demeurant en ladite Rochelle. Signatures.

Contrat d’engagement de Jean Pinsard pour le Canada. 2 mai 1658. (Source : AD17. Notaire Pierre Moreau. Registre 3 E 59/263, fol. 122v)

Contrat d’engagement de Jean Pinsard pour le Canada. 2 mai 1658.
(Source : AD17. Notaire Pierre Moreau. Registre 3 E 59/263, fol. 122v)

Qui sont ces engagés de 1658 ?

Mathurin Bellouard Pierre Frichet
Jacques Chapelain fils Thomas Marchant
Louis Chapelain père Jean Pinsart
André Coudret François Quillet
Tableau des engagés levés par Pierre Gaigneur en 1658. (Source : Collection Guy Perron)

Tableau des engagés levés par Pierre Gaigneur en 1658.
(Source : Collection Guy Perron)

Origine des engagés levés par Pierre Gaigneur en 1658. (Source : Collection Guy Perron)

Origine des engagés levés par Pierre Gaigneur en 1658.
(Source : Collection Guy Perron)

Trois engagés sont originaires de l’Aunis, un de l’Anjou, trois du Poitou et un de la Saintonge.

Les engagés quittent La Rochelle à bord du navire Le Prince Guillaume (200 tx), à destination de Québec. Ils arrivent le 13 août.

Que sont-ils devenus ?

Deux engagés (25 %) retournent en France dès leur engagement terminé ou peu après : Marchand (1663) et Quillet (1661).

Six engagés (75 %) restent en Nouvelle-France, dont quelques-uns ont une descendance : Bellouard, Chapelain père et fils, Coudret, Frichet et Pinsard.

 

BELLOUARD (BLOUARD), Mathurin

(c.1632-1719)

Fils d’André Blouard et de Jeanne Pasquerel, Mathurin Bellouard est originaire de la paroisse et du bourg de La Romagne, près de Cholet (Anjou). Il s’engage à 20 ans, le 2 mai 1658, pour aller travailler au Canada durant trois ans à raison de 90 livres par an. Est nourri par Pierre Gaigneur pendant son passage et la durée de son engagement. Ne signe pas. Il quitte La Rochelle à bord du navire Le Prince Guillaume (200 tx) à destination de Québec où il arrive le 13 août. Le 21 octobre 1663, Charles de Lauzon lui concède une terre dans la seigneurie de Liret (île d’Orléans). En 1667, il possède une terre à l’île d’Orléans. Le 12 janvier 1671, il épouse Marguerite Paulet à Sainte-Famille (île d’Orléans). De leur union naissent sept enfants. Au recensement de 1681, on le retrouve à Saint-Pierre (île d’Orléans). Il décède à Saint-Pierre (île d’Orléans), le 9 avril 1719 et est inhumé le lendemain à l’âge de 87 ans.
1658_engagement_bellouard_mathurin11658_engagement_bellouard_mathurin2
Source : AD17. Notaire Pierre Moreau. Registre 3E59/263, folio 122v, 123r (2 mai 1658).
Note : Les registres paroissiaux de La Romagne et de Cholet ne commencent qu’en 1668 (Source : AD49 en ligne).
Voir aussi : Michel Langlois, Dictionnaire biographique des ancêtres québécois (1608-1700), La Maison des Ancêtres, tome I (Lettres A à C), 1998, p. 214.

CHAPELAIN, Jacques fils

(1643 – )

Fils de Louis Chapelain et de Françoise Laschault, Jacques Chapelain est baptisé le 30 mars 1643 à Poitiers, paroisse Saint-Didier (Poitou). Demeurant à La Rochelle, il s’engage à 15 ans, le 2 mai 1658, pour aller travailler au Canada durant trois ans à titre de tourneur et menuisier à raison de 300 livres par an partagées avec son père. Est nourri par les religieuses Hospitalières de Québec pendant son passage et la durée de son engagement. Il sait signer. Il quitte La Rochelle à bord du navire Le Prince Guillaume (200 tx) à destination de Québec où il arrive le 13 août. Le 14 septembre 1666, à Québec, Jacques Chapelain épouse Louise Chiasson, veuve de Simon Gendron. Au recensement de 1681, on le retrouve dans la haute ville de Québec. Vit encore en 1692.
1658_engagement_chapelains11658_engagement_chapelains2
Source : AD17. Notaire Pierre Moreau. Registre 3E59/263, folio 122r, 123v (2 mai 1658).
Signature de Jacques Chapelain en 1681
Signature de Jacques Chapelain en 1681.
Acte de baptême de Jacques Chapelain

Acte de baptême de Jacques Chapelain. 30 mars 1643.

Source : AD86 en ligne. 5 MI 1058. Poitiers. Paroisse Saint-Didier. Baptêmes. 1640-1649. Vue 27/98.

CHAPELAIN dit Letourneur, Louis père

(1617-1700)

Fils d’Hilaire Chapelain et de Marguerite Pain, Louis Chapelain est baptisé le 19 septembre 1617 à Poitiers, paroisse Saint-Porchaire (Poitou). Demeurant à La Rochelle, il s’engage à 39 ans, le 2 mai 1658, pour aller travailler au Canada durant trois ans à titre de tourneur et menuisier à raison de 300 livres par an partagées avec son fils. Est nourri par les religieuses Hospitalières de Québec pendant son passage et la durée de son engagement. Il signe. Il quitte La Rochelle à bord du navire Le Prince Guillaume (200 tx) à destination de Québec où il arrive le 13 août. Vers 1640, il avait épousé Françoise Laschault. De leur union naissent trois enfants. Au terme de son engagement, il fait venir son épouse et ses deux autres enfants demeurés en France. Le 27 juin 1661, on lui concède un emplacement sur la Côte-de-la-Fabrique à Québec, puis le 10 septembre suivant, il obtient une terre à l’île d’Orléans. Il est confirmé à Québec le 1er mai 1662. En 1667, il possède une terre à la côte Notre-Dame-des-Anges. Au recensement de 1681, on le retrouve sur la rue de Buade à Québec. Il décède le 1er février 1700 à l’Hôtel-Dieu de Québec.
1658_signature_chapelain_louis
1658_engagement_chapelains11658_engagement_chapelains2
Source : AD17. Notaire Pierre Moreau. Registre 3E59/263, folio 122r, 123v (2 mai 1658).
Acte de baptême de Louis Chapelain

Acte de baptême de Louis Chapelain. 19 septembre 1617.

Source : AD86 en ligne. 5 MI 1076. Poitiers. Paroisse Saint-Porchaire. 1609-1617. Vue 103/107.

Note : Frère de Louis, Hilaire Chapelain est baptisé le 2 août 1613 à Poitiers, paroisse Saint-Didier.
Voir aussi : Michel Langlois, Dictionnaire biographique des ancêtres québécois (1608-1700), La Maison des Ancêtres, tome I (Lettres A à C), 1998, p. 381.

COUDRET, André

(1641-     )

Fils de Pierre Coudret et de Jeanne Mothais, André Coudret est baptisé le 31 janvier 1641 à Saint-Fort-sur-Gironde (Saintonge). Il s’engage à 17 ans (et non 16), le 30 avril 1658, pour aller travailler au Canada durant trois ans à raison de 50 livres par an. Est nourri par Pierre Gaigneur pendant son passage et la durée de son engagement. Ne signe pas. Il quitte La Rochelle à bord du navire Le Prince Guillaume (200 tx) à destination de Québec où il arrive le 13 août.  Il est parrain le 8 décembre 1662. Le 15 octobre 1665, il obtient une concession de Jean Madry. Le 25 octobre suivant, il épouse Jeanne Bourgeois dans la chapelle de Beauport (acte déposé à Québec). En 1667, il possède une terre à la côte Notre-Dame-des-Anges. Il décède le 1er mai 1700 à l’Hôtel-Dieu de Québec à l’âge de 54 ans.
1658_engagement_coudret_andre
Source : AD17. Notaire Pierre Moreau. Registre 3E59/263, folio 121v, 122r (30 avril 1658).
Acte de baptême d'André Coudret

Acte de baptême d’André Coudret. 31 janvier 1641.

Source : AD17 en ligne. E-Dépôt 4/352. Saint-Fort-sur-Gironde. Paroissial. Baptêmes, mariages, sépultures. 1601-1687. Vue 240/433.

FRICHET (FRÉCHET) dit Bruslot, Pierre

(c.1640-1677)

Fils de Jean Fréchet et de Jacquette Goyon, de Mazières (Poitou), Pierre Frichet s’engage à 19 ans, le 30 avril 1658, pour aller travailler au Canada durant trois ans à raison de 60 livres par an. Est nourri par Pierre Gaigneur pendant son passage et la durée de son engagement. Ne signe pas. Il quitte La Rochelle à bord du navire Le Prince Guillaume (200 tx) à destination de Québec où il arrive le 13 août. Il est confirmé à Québec le 10 août 1659. Il obtient une terre en 1669 à la Rivière-du-Sud (Montmagny). Le 9 novembre 1671, il épouse Charlotte Godin à Sainte-Anne-du-Petit-Cap. De leur union naissent quatre enfants. Il décède le 27 décembre 1677 à Sainte-Anne-du-Petit-Cap et est inhumé le lendemain dans le cimetière « proche de la grande porte ».
Acte d'engagement de Pierre Frichet
Source : AD17. Notaire Pierre Moreau. Registre 3E59/263, folio 121r (30 avril 1658).
Note : Des recherches dans les registres paroissiaux de Mazières-en-Gâtine, entre 1637 et 1642, ont été vaines, tandis que ceux de Mazières-sur-Béronne ne commencent qu’en 1646. (Source AD79 en ligne)
Voir aussi : Michel Langlois, Dictionnaire biographique des ancêtres québécois (1608-1700), La Maison des Ancêtres, tome II (Lettres D à I), 1999, p. 265.

MARCHANT, Thomas

(1628-     )

Fils de François Marchant et de Catherine Barrault, Thomas Marchant est baptisé le 13 avril 1628 à Marsais (Aunis). Il s’engage à 30 ans (et non 27), le 30 avril 1658, pour aller travailler au Canada durant trois ans à titre de farinier à raison de 90 livres par an. Est nourri par Pierre Gaigneur pendant son passage et la durée de son engagement. Ne signe pas. Il quitte La Rochelle à bord du navire Le Prince Guillaume (200 tx) à destination de Québec où il arrive le 13 août.  Il est témoin à un bail le 15 mars 1659. En 1662, il est habitant de Cap-Rouge.
Acte d'engagement de Thomas Marchand
Source : AD17. Notaire Pierre Moreau. Registre 3E59/263, folio 120v, 121r (30 avril 1658).
Acte de baptême de Thomas Marchant

Acte de baptême de Thomas Marchant. 13 avril 1628.

Source : AD17 en ligne. Non coté. Marsais. Baptêmes. 1559-1668. Vue 84/244.

PINSART dit Charolais, Jean

(1640-1700)

Fils de Jacques Pinsart et de Marie Dubourg, Jean Pinsart est baptisé le 26 août 1640 à Périgny (Aunis). Il s’engage à 17 ans, le 30 avril 1658, pour aller travailler au Canada durant trois ans à titre de laboureur à raison de 70 livres par an. Est nourri par Pierre Gaigneur pendant son passage et la durée de son engagement. Ne signe pas. Il quitte La Rochelle à bord du navire Le Prince Guillaume (200 tx) à destination de Québec où il arrive le 13 août. Il est confirmé à Québec le 24 février 1660. Il obtient une terre en 1665. En 1666, il est domestique d’Étienne Letellier à Gaudarville. Au recensement de 1681, on le retrouve dans la seigneurie de Maure. Il décède, le 26 juillet 1700 à l’Hôtel-Dieu de Québec.
Acte de baptême de Jean Pinsart
Source : AD17. Notaire Pierre Moreau. Registre 3E59/263, folio 122v (2 mai 1658).
Acte de baptême de Jean Pinsart

Acte de baptême de Jean Pinsard. 26 août 1640.

Source : AD17 en ligne. Non coté. Périgny. Baptêmes. Mariages. Sépultures. 1627-1668. Vue 125/259.

QUILLET, François

(1634-     )

Fils de Pierre Quillet, farinier, et de Thoinette Feillet, François Quillet est baptisé le 19 novembre 1634 dans la chapelle Sainte-Marguerite à La Rochelle (Aunis). Il s’engage à 23 ans, le 30 avril 1658, pour aller travailler au Canada durant trois ans à titre de farinier à raison de 100 livres par an. Est nourri par Pierre Gaigneur pendant son passage et la durée de son engagement. Il signe. Il quitte La Rochelle à bord du navire Le Prince Guillaume (200 tx) à destination de Québec où il arrive le 13 août. Semble repartir pour de bon en France, en 1661, après ses trois années d’engagement.
Signature de François QuilletEngagement de François QuilletEngagement de François Quillet
Source : AD17. Notaire Pierre Moreau. Registre 3E59/263, folio 121r, 121v (30 avril 1658).
Acte de baptême de François Quillet

Acte de baptême de François Quillet. 19 novembre 1634.

Source : AD17. Ms 253. La Rochelle. Paroisse Sainte-Marguerite. Baptêmes. 1620-1639. Vue 157/267.

 

 

Advertisements

Catégories :Canada, Engagés, France, GÉNÉALOGIE, HISTOIRE, La Rochelle, Nouvelle-France, Québec

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s