Le blogue de Guy Perron

La vie de nos ancêtres à travers les documents d'archives… entre La Rochelle et les colonies…

54 – L’ouverture du coffre de Mathurin Dupont à La Rochelle en 1664

Le 30 octobre 1664[1], le marchand rochelais Antoine Jouin dépose une requête devant l’Amirauté de La Rochelle afin d’ouvrir un coffre appartenant à Mathurin Dupont. Il expose ses motifs au lieutenant et juge ordinaire à l’effet que Dupont est associé avec lui et Robert Michel par l’achat de plusieurs marchandises pour les vendre en Espagne.

Maître de la barque Le Hournois, Mathurin Dupont y aurait vendu les marchandises et en aurait racheté d’autres pour les porter à Nantes. Au lieu de partager les profits avec ses associés et d’acquitter toutes leurs obligations à la grosse aventure, Dupont s’est « absenté » si bien que ses associés ne savent où il est allé !

C’est pourquoi Antoine Jouin demande la saisie du coffre et les effets appartenant à Mathurin Dupont qui se trouvent dans la maison de Robert Michel.

Le juge de l’Amirauté, Jean Demirande, délègue son greffier Tharay pour procéder en ce sens.

Le lendemain [2], accompagné d’Antoine Jouin, Tharay se transporte en la maison de Robert Michel qui est l’hôte du logis où pend l’enseigne Le Prince d’Orange, sur la rue Saint-Jean-du-Perrot[3], et le somme de faire ouvrir le coffre pour en inventorier son contenu.

Robert Michel mène Jouin et Tharay à l’endroit où se trouve le coffre, c’est-à-dire dans une chambre haute qui fait face à la rue. Là, ils y découvrent un grand coffre de bois de sap (sapin) fermé à clé !

On envoie chercher le serrurier Mathurin Hervé qui lève la serrure du coffre en présence des mariniers rochelais Pierre Chevalier et Pierre Albert.

Extrait. Inventaire du coffre appartenant à Mathurin Dupont. (Source : AD17. Amirauté de La Rochelle. Documents du greffe. B 5665, pièce 72 (31 octobre 1664)

Extrait. Inventaire du coffre appartenant à Mathurin Dupont.
(Source : AD17. Amirauté de La Rochelle. Documents du greffe. B 5665, pièce 113 anciennement pièce 72 (31 octobre 1664)

Que retrouve-t-on dans ce grand coffre ?

Un manteau de drap gris brun, à demi usé, avec des boutons d’or et d’argent fins.
Un habit de drap neuf, façon d’Angleterre.
Un habit de bure[4], à demi usé.
Une casaque[5] de serge grise, à demi usée.
Une paire de mitaine grise neuve.
Une paire de bas de laine grise, à demi usée.
Une paire de gros bas de laine, façon de Saint-Maixent[6], fort usée.
Une paire de bas de laine blanche, façon de Saint-Maixent, à demi usée.
Trois chemises de chanvre, à demi usées.
Deux paires de chaussons de chanvre, à demi usées.
Deux paires de caleçons de chanvre, à demi usées.
Deux paires de bas de toile de chanvre, à demi usées.
Une serviette de toile de chanvre.
Un pistolet fort rouillé.
Une petite seringue[7].
Deux marteaux[8] servant à la navigation pour prendre les hauteurs.
Quatre collets de toile batiste[9] [de Hollande], à demi usés.
Un habit de droguet gris.
Un gros haut-de-chausses de drap gris.
Une chemisette rouge.
Un tapabord gris.
Une couverte blanche.
Un matelas.
Un oreiller de plume.
Une paire d’époussette dorée.
Une épée et un baudrier.
Une carte de marine collée sur un morceau de planche.
Un bâton[10] servant à la navigation pour connaître les hauteurs.
Un petit pot d’étain.
Un petit sac de toile.
Deux petits compas [11] de cuivre servant à la navigation.
Trois paires de bas demi usées, deux de laine façon d’Angleterre, et l’autre de toile.

L’Amirauté de La Rochelle est une instance qui traite des affaires maritimes. Elle veille à l’application des règlements de navigation et de pêche, assure la police des ports et règle les contestations entre marins et armateurs.

Le marteau solaire (Source : Lexique des termes marins et d'archéologie sous-marine)

Le marteau solaire.
(Source : Lexique des termes marins et d’archéologie sous-marine)

Si la requête d’ouverture du coffre est faite devant cette instance, c’est parce que Dupont est maître de navire. Présents à l’ouverture du coffre, les deux mariniers étaient-ils membres de l’équipage de Dupont ?

Cet inventaire nous permet de connaître le contenu d’un coffre d’un maître de navire : marteaux, bâton, compas, carte de marine, etc.

Le bâton de Jacob. (Source : Lexique des termes marins et d'archéologie sous-marine)

Le bâton de Jacob.
(Source : Lexique des termes marins et d’archéologie sous-marine)

 


[1] AD17. Amirauté de La Rochelle. Documents du greffe. B 5665, pièce 112 anciennement pièce 71 (30 octobre 1664).
[2] AD17. Amirauté de La Rochelle. Documents du greffe. B 5665, pièce 113 anciennement pièce 72 (31 octobre 1664).
[3] P. B. COUTANT, La Rochelle, essais sur la naissance d’un quartier 1628-1689, La Rochelle, cahier no 1, 1972, sans pagination.
[4] Étoffe grossière faite de laine.
[5] Sorte de manteau à larges manches.
[6] Il y avait à Saint-Maixent une manufacture de bas de laine et de bonnets.
[7] Petite pompe qui sert à attirer et à repousser l’air ou les liqueurs.
[8] Les marteaux sont des pièces de bois plates. Ils sont percés d’un trou carré par le milieu afin d’y passer la flèche de l’arbalète. À l’un des bouts de ces marteaux est placée une pinnule qui fait trouver l’horizon. L’autre marteau sert à faire ombre, quand on veut prendre la hauteur du Soleil.
[9] Espèce de toile très fine.
[10] Bâton de Jacob ?
[11] Le compas est un instrument de navigation qui donne une référence de direction (le nord) sur le plan horizontal et permet ainsi la mesure d’angles horizontaux par rapport à cette direction.

Publicités

Catégories :France, La Rochelle

1 réponse

  1. … et Jean Demirande est toujours en poste.
    Sans doute un des rares protestants à avoir encore une haute responsabilité dans la ville.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s